Dentisterie opératoire

Couronnes, ponts et facettes

Que ce soit pour restaurer une dent fortement fracturée, pour remplacer de façon plus définitive et solide une obturation extensive, ou encore pour remplacer une dent manquante, nous avons recours à la prothèse partielle fixe (couronnes ou ponts). Le dentiste prend une empreinte de la dent à restaurer qu’il aura préalablement taillée et l’envoi au laboratoire où la couronne ou le pont sera fabriqué. Ceux-ci peuvent être confectionnés soit en métal (alliage d’or), soit en porcelaine ou avec une combinaison des deux. Le choix dépendra de l’esthétique, de la position de la dent à remplacer et des habitudes fonctionnelles du patient (ex. : bruxisme). La couronne sur implant (implanto-portée) est également pratiquée.

Scellants

Les premières dents permanentes apparaissent généralement vers 6 ans. Les molaires sont souvent parsemées de sillons profonds rendant l’hygiène difficile et propice aux caries, surtout pour les jeunes enfants. L’application de scellant est alors conseillée pour prévenir l’apparition de caries sur ces dents. Il s’agit d’un verni protecteur appliqué sur la surface masticatrice des dents. Cette procédure est faite sans anesthésie et sans douleur.

Traitement de canal

Le traitement de canal est effectué lorsque le nerf de la dent (la pulpe) est affecté, soit par la carie, par une obturation profonde, par une fracture ou par un coup reçu sur la dent. Cette procédure consiste à dévitaliser la dent en extirpant le nerf de la dent ainsi que les bactéries pouvant se trouver dans les canaux. Les canaux sont nettoyés à l’aide de limes manuelles et mécanisées et ensuite obturés avec une tige appelée gutta-percha. Contrairement aux croyances populaires, les traitements de canal sont parfaitement indolores puisqu’ils sont faits sous anesthésie.